Bio protection du potager

Trucs biologiques pour un potager en santé

Plus souvent préventifs que curatifs, utiles pour limiter les insectes, maladies, mauvaises herbes et climat défavorable. Pour un bon contrôle des différents problèmes rencontrés au potager, il est important de faire des observations fréquentes afin de déceler les problèmes rapidement.

    Insectes :

    PRINCIPAUX OUTILS ET ACTIONS POUR RÉDUIRE LES RAVAGEURS

    • Agrotextile (différente grosseur selon besoin).

    • Piège collant (différentes couleurs selon les insectes).

    • Plante suicide et/ou plantes répulsives.

    • Potager propre (les insectes peuvent se cacher dans les mauvaises herbes ou encore dans les résidus).

    • Éviter les lumières près du potager.

    • Attirer les insectes bénéfiques (important de faire attention avec les pesticides non sélectifs).

    • Arroser le matin (plusieurs insectes sont fervents des sols humides).

    • Autres amis comme les crapauds et les oiseaux qui mangent les limaces.

    • Utilisation de prédateurs.

    • Plantes-trappe : ajouter des fleurs qui attirent les pucerons tels les capucines et les soucis qui brouillent le système de repérage des ravageurs.

    Outil d’identification : iriisphytoprotection.qc.ca

     Maladies :

     Les plus communes retrouvées dans les potagers, ce sont les maladies qu’on appelle fongiques, c’est-à-dire causées par des champignons.

    COMMENT LES ÉVITER ?

    • Toujours rechercher une bonne aération.

    • Éviter d’arroser le feuillage.

    • Arroser le matin.

    • Garder un potager propre de résidus et de mauvaises herbes.

    • Effectuer une rotation de culture si possible.

    • Éviter la manipulation des plants lorsqu’ils sont mouillés (après une pluie) afin d’éviter les blessures sur les plants qui sont une porte d’entrée pour les maladies.

    • Choisir des cultivars résistants ou tolérants.

    • Bien disposer des résidus contaminés.

    • Désinfection des outils.

    Mauvaises herbes :

     IMPOSSIBLE DE NE PAS AVOIR DE MAUVAISES HERBES, MAIS ON PEUT FACILEMENT LES RÉDUIRE AVEC QUELQUES PETITES ASTUCES.

    • Utiliser du paillis de plastique ou du bois raméal ou coco (coco très bien pour les fraises ou autres petits fruits permanents au jardin).

    • Culture intercalaire (salade entre les choux ou tomates/ radis entre les céleris).

    • Détruire les mauvaises herbes quand elles sont jeunes.

    • Utiliser des transplants au lieu des semis pour une meilleure compétition.

    • Binage fréquent.

    • Éviter de retourner le sol trop profondément, on évite ainsi de faire remonter des graines de mauvaises herbes en dormance.

    • Ne pas utiliser de fumier frais venant de ruminant (contient une panoplie de semences de mauvaises herbes).

    • Toiles d’occultation.

    • Toujours bien nettoyer son potager en fin de saison.

    Principaux ravageurs :

    Odoo CMS - une grande photo

    Télécharger le cahier de conférence